Construction de 23 logements intermédiaires et 5 logements individuels – ZAC Champ de Manoeuvre à Nantes

Dans la composition de la ZAC, le projet occupe un site singulier. Il est entouré de programmes distincts de l’habitat (école, multi accueil / crèche et résidence séniors) et d’une végétation prédominante. Outre le jeu des gabarits mis en jeu, la diversité programmatique crée de fait un milieu très favorable pour le projet par la proximité immédiate des équipements liés à la scolarité. Le projet cherche une singularité volumétrique pour complexifier les rapports entre les différentes parties du programme, pour assurer une réelle mixité mais aussi pour instiller de la vie à travers une certaine générosité spatiale. Les écarts indiqués en retrait des limites foncières ainsi que les attentes en termes d’épaisseur de bâti nous permettent d’assumer une certaine verticalité. Aussi, nous proposons de fractionner les gabarits en une succession de volumes plus étroits variant de hauteur. En vue de qualifier l’espace de vie dans l’habitat social en locatif ou en accession, nous nous sommes naturellement orientés vers le rapport entre l’intérieur et l’extérieur. Dans le cadre de ce projet, préservant un cœur d’ilot végétal, la question prend toute sa valeur. Notre proposition traite du ‘vivre ensemble’ en élargissant les capacités d’usage, en qualifiant les espaces pour les transformer en lieux de vie selon le désir des futurs habitants. Les espaces de transition, l’étagement des limites entre public et privé, le rapport au sol, le tissage des vues proches et lointaines, sont autant d’éléments qui permettent de créer du lien et donc de « voisiner » au fil des saisons. L’aménagement paysager de l’îlot permet d’accompagner ces espaces de transition qui sont des coursives, par un paysage vallonné qui met en valeur leur effet « ponton » et, là aussi, de conserver les arbres existants.

BOHUON BERTIC-Champs de Manoeuvre-Nantes_axonometrie 02-SiteInternet