Halle de sports universitaire – Aytré 17

Démarrage de chantier – décembre 2014

Ce projet s’implante dans un vaste espace issu de la disqualification d’anciennes emprises ferroviaires. Le site, par sa géométrie contraint fortement le projet. En s’appuyant sur les différentes lignes de composition urbaine, le bâtiment vient épouser en douceur les limites cardinales. Il prend une forme particulière qui trouve son unité dans l’enroulement des façades habillées de métal. Cette simplicité de la composition permet, tout en unifiant l’ensemble des volumes, d’identifier chacune des trois entités du programme (le dojo/arts du cirque, la salle multisports et la salle de musculation). Au rez de chaussée, le hall commun, irrigue et lie l’ensemble des activités, il se prolonge d’un escalier majestueux, pour descendre vers la salle multisports. Le projet associe, par un travail sur la matière et la lumière, la couleur franche de l’aluminium, au verre et à la blancheur des espaces intérieurs.